IMG_2063.jpg

LA DEMANDE EN MARIAGE de Tchekhov: Avec Alix de Beaufort et David Dumont. Collaboration artistique: Eurialle Livaudais.

ALIVE: Conte chorégraphique. Avec Alix de Beaufort, David Dumont, Nicolas Perrochet. Ecrit et chorégraphié par Eurialle Livaudais.

CABARET IMPROVISATION:: Avec Ivan Cori, David Dumont, Marie Guignard, Nicolas Perrochet. Conduit par Nicolas Perrochet.

LA TEMPÊTE de Shakespeare.

Avec: Alix de Beaufort, Ivan Cori, David Dumont, Emmanuel Gagnerot, Marie Guignard, Eurialle Livaudais, Bruno Ouzeau, Nicolas Perrochet.

Violon: Pierre Livaudais

Mise en scène et adaptation: Guillaume Gras 

1ÈRE ÉDITION 
DU 6 AU 9 AOÛT 2020

Logo_LochesSudTouraine_couleur.jpg
Logo_FDVA.png
Esves le Moutier_400x400.png

La Tempête

Cette histoire nous est contée par Prospéro, ancien Duc de Milan, qui par ses livres et son savoir a réussi à dompter la nature et les esprits de l’île dans laquelle il s’est échoué avec sa fille, Miranda. Plusieurs fois dans la pièce Prospéro conte son histoire à Miranda mais aussi à nous, public. Il nous prend clairement à parti en cassant le quatrième mur. Il nous convie à écouter son récit, et en fait apparaître esprits et aventures. C’est donc une histoire dans l’histoire, qui mélange la réalité (nous public présent un soir d’été dans une prairie d’Indre-et-Loire) et la fiction (l’histoire de Prospéro): c’est une veillée magique.

Dans cette grande prairie qui nous servira de plateau, à égalité avec le public, sans proscenium, je souhaite donc convier les spectateurs à cette histoire pleine d’esprits, d’aventures et de légèreté.

Tout se tiendra dans un carré, délimité dès l’arrivée du public par Prospéro lui-même. Tous les comédien.ne.s seront à vue autour de ce carré et deviendront personnages et acteurs de notre histoire en y entrant. Ils devront se saisir avec force et corps des situations proposées par Shakespeare et aussi créer des images (Tempête, sorts magiques etc...) par un jeu distancié et dessiné.

De là surgiront marins, rois, héritier .e.s, sommeliers et monstres. De là se créeront des images fortes et des situations puissantes que chacun pourra comprendre et où chacun pourra laisser libre cours à son imaginaire et à ses fantasmes.

La magie de Prospéro sera rendue concrète par un violoniste, esprit de l’île, qui reprendra La Havanaise de Camille Saint-Saens tout au long de notre histoire.

Monter La Tempête, c’est vouloir offrir le coeur du théâtre : des personnages hauts en couleur, de la poésie, de la musique et de la magie ; et c’est ce que nous ambitionnons pour lancer ce festival de démocratisation culturelle.

Guillaume Gras